2665
PT LOGIN LOGIN
Vol. XI, Fasc. 1/2 (1956)

Vol. XI, Fasc. 1/2 (1956)


Vol. XI, Fasc. 1/2 (1956)Categoria: Publicações, Estudos, Notas e Trabalhos, 1950 a 1959

15.90

O preço inclui IVA à taxa legal em vigor.

Descrição

Artigos

1. Acidentes com Explosivos nas Minas e Pedreiras Sua prevenção.
N. A. Múrias de Queirós ; F. Soares Carneiro (14 páginas)
Resumo: L’importance des explosifs dans la vie moderne est énorme, et leurs applications se multiplient chaque jour avec des profits réels pour l’humanité, bien que ces profits se paient encore trop cher. Les résultats obtenus dans les mines portugaises, pourtant, ne sont pas décevants.C’est ainsi que, au cours de la période de sept ans allant de 1947 à 1953, la moyenne des tués par explosifs n’a pas atteint trois par an. Comme, dans cette période, 167492 ouvriers ont travaillé dans les mines et 6777,714 tonnes d’explosifs ont été utilisées on voit que le taux de mortalité a été de 0,14 permillage et le nombre de tués par tonne d’explosifs employée de 0,003. Le cas des carrières est plus grave et plus compliqué car, en raison de leur grand nombre et des conditions dans lesquelles elles travaillent, la Direction Générale des Mines ne peut exercer sur elles le contrôle efficace bien qu’incomplet à cause du manque de personnel technique, qu’elle exerce sur les mines.
Un grand nombre de carrières n’étant pas légalisées, il n’est pas possible de donner des chiffres précis, chiffres qui seraient sans doute bien pires que ceux relatifs aux mines. Il nous semble cependant qu’un contrôle intensif et une large divulgation des principales règles de sécurité et des principes techniques auxquels doit obéir l’emploi des explosifs pourrount diminuer très sensiblement le nombre des accidents.
C’est dans ce but que sont indiquées les normes adoptées depuis des années par les divers services de contrôle et de prospection minière de la Direcção Générale des Mines et des Services Géologiques).

2. Acidentes Mortais nas Minas Portuguesas Durante o Período de 1947 a 1953.
M. A. Brandão da Cunha Lima ; F. Soares Carneiro (26 páginas)
Resumo: Este trabalho trata dos acidentes mortais verificados nas minas portuguesas da Metrópole, durante o intervalo de 1947 a 1953. Discriminam-se os acidentes, relacionando-os com os números médios dos operários e de jornais pagos, nesse lapso de tempo e anualmente.Analisam-se sucintamente os desastres quanto às causas determinantes de cada um. Apresentam-se estatísticas estrangeiras dos índices de mortalidade, para o total das minas e só para as de carvão, fazendo-se as comparações com os índices das minas portuguesas. Fazem-se diversas considerações gerais e tiram-se conclusões.

3. Aspectos Gerais da Silicose.
Fernando Soares Carneiro (72 páginas)
Resumo: Ce travail est consacré à la silicose et aux moyens de la prévenir. La dénomination de silicose est étendue à la plupart des maladies pulmonaires provoquées par la respiration de possières nocives, habituellement appelées «pneumoconioses». L’auteur définit la nocivité des atmosphères possiéreuses en fonction de la concentration des particles, de leur composition minéralogique et de leur granulométrie. Il s’occupe de l’indice de nocivité d’une atmosphère possiéreuse et indique les taux qui sont considérés dans divers pays comme limites d’empoussièrement. Il présente, pour diverses roches et pour quelques types courants dans nos mines, la détermination minéralogique du risque de silicose. Il décrit les mesures préventives contre la silicose à observer dans les domaines minier, médical et social. Il appprécie la situation du Portugal, ence qui concerne la silicose, compte tenu de l’importance et de la nature de ses mines.Dans ses conclusions il donne une importance spéciale à la nécessité de géneraliser les examens médicaux préalables et périodiques et d’observer les règles en veu de prévenir la formation de poussières nocives, ainsi que celles pour leur supression. Il considère comme une nécessité urgent la mise à jour de la législation sur la protection des gens atteints de silicose, en rendant compte que l’Administration est déjà en train d’étudier la question avec intérêt.

4. Pseudomorphoses de Scheelite en Ferbérite.
J. M. Cotelo Neiva ; F. Soares Carneiro ; J. M. Correia Neves (6 páginas)
Resumo: Depuis la dernière guerre nous connaissons l’existence de pseudomorphoses de scheelite en ferbérite dans des gîtes portugais de wolframite. Ces pseudomorphoses sont très fréquentes dans la région minière de Covas (Serra d’Arga); elles se sont moins dans celle de Lagoaça (Moncorvo) et ne sont qu’accidentelles dans les alluvions de la Campeã (Serra du Marão).


Contacto

Email: venda.publicacoes@lneg.pt
Telefone: + 351 210 924 635


 

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com